Gaspillage alimentaire : l’éviter en adoptant les bons gestes!

Chères Radieuses, saviez-vous que, chaque semaine, c’est environ 20 $ de nourriture que jettent les Canadiens à la poubelle? Et que près de la moitié du gaspillage alimentaire a lieu chez-soi? Découvrez mes astuces pour réduire le gaspillage alimentaire à la maison.

Des chiffres qui surprennent!

Chaque année, une famille canadienne jette l’équivalent de 123 kg de fruits et légumes, soit le poids de plus de 800 petites pommes ou de plus de 2000 carottes. Envie de changer ça?

Quelques conseils pour conserver vos fruits et légumes plus longtemps

  • Ne les lavez pas avant de les ranger.
  • Dans le réfrigérateur, utilisez le bac à cet effet. Celui-ci offre la température idéale.
  • Évitez de placer les fruits qui produisent de l’éthylène (comme les bananes, les pommes et les poires) à côté de ceux qui n’en produisent pas (agrumes et ananas).
  • Ne placez pas les fruits coupés (qui dégagent plus d’éthylène) à côté de ceux que vous désirez conserver plus longtemps.

Et si on adoptait quelques bons gestes?

  • Réalisez l’inventaire de votre réfrigérateur et de votre garde-manger pour éviter d’acheter des aliments en trop.
  • Évaluez vos besoins et repensez la quantité de nourriture que vous achetez.
  • Visitez les épiceries de vrac. Ainsi, vous pourrez acheter que la quantité nécessaire à vos besoins, pas davantage. Et en bonus, apportez vos bocaux pour une épicerie zéro déchets.
  • Partagez avec la communauté. Des surplus? Vous pouvez aussi partager la quantité de nourriture que vous avez en trop avec votre entourage. Les banques alimentaires sont aussi une très belle option pour les dons.
  • Donnez une deuxième vie à vos aliments. Congelez-les, cuisinez-les, transformez-les. Toutes les raisons et les façons sont bonnes pour sauver vos aliments de la poubelle. Radieuses, soyez créatives!

Les dates de péremption, oui mais…

L’inscription « Meilleur avant » assure la fraîcheur et non l’innocuité d’un aliment. De cette façon, plusieurs aliments peuvent être encore consommables malgré la date de péremption dépassée. En voici quelques-uns :

  • Les boîtes de conserve
  • Les aliments surgelés
  • Les denrées sèches
  • Les aliments fermes (coupez la partie altérée et le tour est joué!)
  • Le lait, le yogourt, le kéfir et les œufs.

Prolonger la vie des aliments permet de réduire considérablement les pertes (et de maximiser votre budget!). Envie d’en savoir plus sur les dates de péremption, visitez le thermoguide ou apprenez-en plus dans mon dernier article juste ICI !

Améliorez la conservation et la fraîcheur des aliments avec ces quelques bonnes pratiques

  • Assurez une rotation de la nourriture. Placez les aliments frais plus au fond et mettez ceux à consommer plus rapidement à l’avant de votre réfrigérateur ou de votre garde-manger.
  • Utilisez des bocaux hermétiques pour préserver vos denrées sèches, telles que les légumineuses et le riz, de la lumière et de l’humidité.
  • Évitez de placer les aliments périssables comme le lait dans la porte du réfrigérateur. En effet, c’est l’endroit où la température varie le plus à cause de l’ouverture et de la fermeture de la porte. Réservez cet emplacement pour la moutarde ou le sirop d’érable par exemple, qui sont des aliments non périssables.
  • Assurez-vous que votre réfrigérateur soit à une température variant entre 0° et 4° en tout temps. La température du congélateur doit quant à elle être de -18°
  • Pour congeler les aliments, n’utilisez que les sacs à congélation. Évitez aussi de recongeler les aliments une fois décongelés.
  • Placez les denrées en conserves dans des bocaux hermétiques une fois ouvertes pour conserver la fraîcheur.
  • Lorsque vous décongelez des aliments, surtout pour les viandes, utilisez la dernière tablette du réfrigérateur. Vous éviterez que le liquide coule sur les autres aliments.

Pensons à la planète

Nous avons tous notre rôle à jouer pour préserver l’environnement et pour réduire notre empreinte écologique. En plus de réduire le gaspillage alimentaire, voici quelques actions possibles pour être un peu plus vert :

  • Repensez l’utilisation des produits et des ressources. Laissez-vous votre machine à café allumée pour conserver la chaleur du café? Faites-vous plus de café que ce que vous buvez réellement? Utilisez-vous vos sacs réutilisables assez souvent?
  • Privilégiez l’utilisation de sacs à lunch et à collations réutilisables.
  • Favorisez l’achat local et priorisez les produits de saison. Moins de distance entre la ferme et l’assiette, c’est tentant, non?
  • Favorisez les protéines ayant un impact environnemental moins important. L’industrie du bœuf possède une très forte empreinte écologique à cause de la production de méthane qu’elle émet. Elle demande aussi beaucoup de ressources. À l’inverse, les protéines végétales, comme les légumineuses, les noix et les graines, le poisson et les insectes (eh oui, les insectes!), en exigent moins.

Vous connaissez ma gamme de repas surgelés? Eh bien, j’ai choisi de les offrir dans des petites barquettes compostables faites, notamment, de maïs. Un effort pour une entreprise plus verte!

www.isabellehuot.com

Merci, chères Radieuses, pour chaque effort plus vert!

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.