J'ai besoin de toi! - Les Radieuses

J’ai besoin de toi!

Mme Jacqueline MacKay
Ce texte a été composé dans le cadre du concours «Quand la sagesse s’exprime» en collaboration avec Chartwell, résidences pour retraités. En tout, 6 textes seront publiés. Il est le dernier que nous vous présenterons au cours des prochains mois.

Qu’est-ce qui t’amène à dire ça? D’abord, c’est vrai! Oui, oui, c’est très vrai! Tellement vrai que chaque jour je m’en rends compte.

Je te dis! Je sors de mon appartement solitaire, en espérant voir «du monde». Je vais prendre un repas à notre salle à manger – c’est pour vous voir! Et je remarque que ça attise l’appétit que de manger avec d’autres. Vous autres, oui, bien sûr, vous – toi, elle, lui, les membres du personnel – répondre à votre sourire, se saluer, jaser un brin, s’enquérir à savoir si ça va, si l’on est en forme, même si l’on dit qu’on l’est,mais qu’on ne l’est pas tellement… Si tu as des nouvelles de ton fils au loin, si tu as reçu des photos de son nouveau poupon, si ton rhume s’améliore, et quoi de plus encore?

À vrai dire, les derniers temps où nous vivions encore dans nos logis, condos ou maisons, disons-le, des fois, on s’ennuyait un peu et même plus qu’un peu pour d’aucuns… de moins en moins de présences dans notre vie. Quand c’est plutôt les personnages des romans-feuilletons qui meublent notre vie le plus – ça ne vaut pas un visage familier, un mot agréable assorti d’un sourire aimable, une parole d’encouragement telle que m’offraient mes voisins de plusieurs années. Oui, j’ai besoin de toi, nous avons besoin les uns des autres dans la vie, rien de neuf là!

Ce pattern qui, sans faire de bruit et sans trop qu’on s’en rende compte, faisait de nous des personnes graduellement moins sociables, plus satisfaites d’une solitude qui nous diminue, à vrai dire. Il me semble que les spécialistes des relations humaines nous encourageraient à réfléchir sur la sagesse de passer davantage de temps en contact avec les autres. Surtout que tous, nous avons quelque chose à apporter et à recevoir l’un à l’autre. Beaucoup, même!

Il arrive parfois qu’un banal incident vienne nous montrer à quel point notre besoin l’un de l’autre, ne serait-ce que dans une minime mesure, est réel. Pour moi, cette chaleur humaine qui se dégage lors de la moindre situation qui nous mène à s’entraider nous révèle notre appétit naturel devant le fait de se sentir compris, soutenu par d’autres, même sans se connaître beaucoup. Qu’en pensez-vous?

Jacqueline MacKay, Chartwell Appartements de Bordeaux

Ce texte a été composé dans le cadre du concours «Quand la sagesse s’exprime» en collaboration avec Chartwell, résidences pour retraités. Près d’une centaine de résident.es ont écrit une tranche de vie ou une sage réflexion dans le cadre de ce concours. Cette réflexion est le dernier des six textes qui seront publiés dans notre magazine.

À lire aussi :

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.