fbpx

Ma liste de Noël

Rien de nouveau

Écrire à propos de Noël… ouf, plus difficile qu’on pourrait le croire. Si on fait fi de ce qui a été fait, dit, écrit, chanté, pleuré, crié… Rien de nouveau.

On a déjà parlé des Noëls de films classiques : heureux en famille, avec la bouffe, les chants, les cadeaux, les sourires, les traditions respectées à la lettre. De nos jours, avec les familles éclatées, divisées, reconstituées, redivisées et même violentées, ce Noël est de plus en plus rare et de moins en moins classique.

Il se transforme en Noël triste, qui affecte le moral. Statistiques de taux de suicide obligent, ce Noël est populaire. Chômage, dépression, solitude, violence, maladie, séparation… la liste est longue de ce qui peut faire de cette période de l’année un enfer.

Il y a aussi les beaux messages d’espoir. On profite du temps des fêtes pour se réconcilier, se parler, se ressourcer, se redécouvrir, se relaxer, se réinventer, se rencontrer, s’occuper de soi. Sans compter les nombreuses résolutions qui seront pour la plupart abandonnées en cours de route, mais qui réussiront à changer le cours de la vie de certains.

Il y a autant de sortes de Noëls que d’individus…

Du temps de qualité?

Attention, cette section renferme des propos et utilisations de guillemets excessives qui pourraient choquer certains lecteurs. 😊

Préparez votre machine à jugements, un, deux, trois, go…

Parlons de la nouvelle mode : « Ici, on ne se fait plus de cadeaux, on pense du temps de qualité ensemble à la place… »

Bon, soyons clairs, je ne suis pas du tout contre le principe. Au contraire, les valeurs sont de plus en plus écorchées et il est important d’en prendre soin et si besoin d’en développer de nouvelles. J’ai, dans mon entourage proche, des gens qui, avec la façon qu’ils ont d’aborder la vie de famille, ont toute mon admiration et mon respect. Je les trouve parfaits parce qu’ils sont ainsi à l’année! Pas de fausses promesses ou de faux engagements. Du temps de qualité en famille, c’est vrai à l’année. Et ne me sortez pas l’excuse du travail, des engagements, etc. Ce sont 2 professionnels qui travaillent à temps complet et ils ont 4 enfants!

Non, je parle plutôt de ces nouveaux « spécialistes » de la meilleure façon de vivre la période des fêtes. Ceux qui lèvent le nez sur les traditions et les cadeaux pendant 2 semaines et quart en bombardant à coup de culpabilités leurs enfants d’activités « de qualité »! Sorties en famille à la patinoire, au cinéma, chocolats chauds devant un film de Disney, bricolage de maison ou de biscuits de Noël, lecture en famille. Le même jour! Pas question de perdre une minute de ce temps de qualité! Et on s’étonne de retrouver ces petits cocos irritables et épuisés avant la fin de la période sacrée. Et tous déboussolés au retour à l’horaire habituel…

Prendre le temps de faire des choses que le travail et l’école ne nous permettent pas en temps normal est génial. Une bonne idée. Par contre, l’obligation d’en profiter à tout prix enlève la magie du moment.

Le temps de qualité est différent pour chacun. Pour certains, c’est une histoire avant de faire dodo. Pour d’autres c’est se coiffer entre mères et filles. C’est une sortie de magasinage ou de randonnées. Mais ça peut être aussi, pour ceux plus éloignés ou plus âgés, un texto de « Bonne journée », une identification sur un post Facebook en sachant qu’il ou elle aimera la photo, l’article ou la vidéo. Ou que ça les fera rire.

C’est prévoir un calendrier de l’avent même pour des adultes… C’est aussi prendre le temps de réfléchir à ce petit cadeau qui fera plaisir à coup sûr. Vous savez? LE cadeau personnalisé qui, on le sait, peu importe le prix, a été acheté rien que pour vous… Ou le cadeau improbable, affreux, étrange dont on parlera pendant des années… Ça aussi, ç’est un peu la magie de Noël…

J’adore Noël… Ce n’est pas un secret… Pour moi, tout est plus beau à Noël… Les décorations rendent ma maison plus belle, les chants rendent mon moral meilleur et mon humeur sereine. Assise au salon, je ne me tanne pas des lumières de mes sapins (oui, oui, mes sapins… 😉). L’année a beau avoir été assez difficile pour notre famille (excluant la pandémie), Noël réussit quand même à mettre un baume encore une fois sur les petits ou gros bobos.

Ma liste de Noël

Il est loin le temps des listes faites à partir du catalogue Sears… Nos listes de Noël seront probablement très différentes cette année… Mais est-ce nécessairement mal? Le confinement peut avoir du bon… Être avec soi-même. Pour ceux qui ne peuvent voir leurs proches, qui ont perdu leurs emplois, qui sont ou ont été atteints par la maladie, courage…. Pour ma part, elle sera courte, pleine d’espoir et d’humour :

  • Un vaccin contre la COVID
  • Une sortie rapide de Trump de la Maison-Blanche
  • Une rémission complète de mon cancer
  • Un meilleur goût pour la décoration de Noël extérieure de la part des gens de mon quartier
  • Un petit-fils en santé et une nouvelle maman pas trop « maganée »
  • Une table de billard fonctionnelle pour les fêtes
  • Amour, santé et harmonie pour nos mamans, papas, filles, fils, sœurs, frères, gendres, brus, beaux-frères et belles-sœurs
  • … Et des cadeaux 😉

Que la vie ait été dure ou douce avec vous cette année, faites votre liste de Noël quand même… On ne sait jamais, les miracles existent…

Envie de continuer votre lecture? Voici nos suggestions : 

1 commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

Abonnez-vous à notre infolettre!

Soyez les premières informées sur nos articles, promotions et concours

Non merci.

Aimez notre page Facebook!

Rejoignez une communauté de près de 20 000 Radieuses

Non merci.