fbpx

On fait comme si… c’est Noëllll

Ça vous tente de faire comme si avec moi? Comme si l’on ne suait pas notre vie avec notre masque. Comme si l’on allait avoir un Noël blanc entouré de nos familles. Que chaque soir sera la fête, que chaque lendemain de veille sera comme avant, un peu pénible.

On fait comme si l’on allait être entassés autour du sapin à prendre de belles photos de famille, entassés autour de la table à partager les mêmes ustensiles, à boire une petite gorgée dans le verre de maman, une petite bouchée dans l’assiette de tante Gertrude, après tout, on est tous dans la même famille.

Ah oui, on se fera la bise pour se remercier pour nos beaux cadeaux et puis, pourquoi pas, un gros câlin, c’est tellement plus chaleureux, ça fait du bien de se coller. Non, non, pas besoin de se laver les mains aux deux minutes, on l’a fait assez longtemps, on est immunisés. On se donne la main, on se parle les yeux dans les yeux, ça fait longtemps qu’on s’est vus.

Oui, on fait comme si on pourra couvrir nos petits-enfants de gros bisous, non, mais ça suffit, le petit dernier a maintenant plein de dents, il marche, le plus vieux est presque sur le point de rentrer à l’université et on n’a rien vu passer. Ça suffit, ils ont besoin de nous ces petits.

Plus d’anxiété, plus de culpabilité, on n’a pas peur de la poigner la sacrée COVID-19, elle est passée date comme on dit, on est presque rendus en 2021. On peut rentrer chez notre voisine sans avoir peur d’être vus, on peut tousser sans avoir peur que tout le monde nous regarde. Ahhhh! Comme ça fait du bien, on est libre, on ne savait pas comment on était chanceux, mais là on le sait. Oui, ce virus maudit nous fait voir la vie différemment, trouvez-vous? Nous qui vivons dans un endroit si ouvert, si libre, nous ignorions notre chance; parfois, il faut être confronté au pire pour constater notre chance.

Ah puis tant qu’à faire semblant, j’imagine que mon père n’est pas mort un 24 décembre il y a 38 ans, que ma mère est aussi vivante, qu’elle est folle de tous mes petits-enfants, qu’on est réunis tous ensemble la famille, mon frère, mes sœurs, mes nièces et neveux, leurs enfants. Non, mais on est tellement une belle famille.

Ah, mais j’allais oublier le père Noël. Lui, il est habitué de faire semblant, semblant qu’il aime les enfants, semblant qu’il prépare les jouets pour tous ces petits bouts de choux, semblant qu’il mange tous les biscuits. C’est le seul qui doit être content cette année; il a une pause; plus de petits qui lui braillent dans les bras, plus de mamans, papas, grands-mamans assis sur ses genoux qui lui postillonnent dans le visage. Non, mais il y a au moins des heureux dans toute cette histoire.

Puis nous, soyons francs, on fait parfois semblant d’aimer aller chez belle-maman, chez la tante de son conjoint qu’on voit une fois par année, dans le gros party de famille dans une salle de 50 personnes rassemblées dont nous n’entendons jamais parler le reste de l’année.

Moi j’adore Noël, je mentirais en vous disant que si je ne vois pas mes filles, leur conjoint et mes petits-enfants, je ne serai pas malheureuse, ça non. Mais encore là, on va faire comme si. Comme si nous étions tous ensemble, mais ce sera à distance devant nos écrans qu’on se verra. Là, moi, j’avoue que j’ai de la difficulté à faire comme si… tout l’monde était là. Est-ce que j’aurai le cœur gros, oui. Est-ce que c’est la fin du monde, bien sûr que non, mais parfois on a le droit de dire que ça nous fait de la peine. On vieillit, les années devant sont moins nombreuses et on ne veut rien manquer.

Peut-être que ce Noël 2020 sera l’un des plus authentiques au fond. Les derniers mois nous auront fait voir que l’essentiel est toujours autour de nous.

Je vous souhaite donc un beau Noël moins entouré sans doute, mais avec ceux que vous aimez dans vos écrans.

4 commentaires
  1. Bien dit ma belle amie mais maudit que c’est pas facile. Je lis ton texte, je vois ces belles photos et j’ai les yeux pleins d’eau. Parfois on se compare et on est gêné de se plaindre, mais je crois qu’on doit se donner le droit de trouver la situation actuelle bien triste. Joyeuses fêtes à toi et toute la famille!! Bisous xx

  2. Très beau texte Christine. Encore une fois ! Une nouvelle carrière de « columnist », ça te dirait ?
    Ton texte nous dit aussi à quoi pourrait ressembler notre Noël de 2021. Ça fait rêver. Et avec les vaccins, on a de l’espoir.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.
This is custom HTML. Edit this text from left side panel.