Où est le bonheur? - Les Radieuses

Où est le bonheur?

«Beaucoup de bonheur» est un souhait commun lancé à tout un chacun à la nouvelle année et aux anniversaires. Nous souhaitons, en général, que les autres humains qui nous entourent ou que nous connaissons, de près ou de loin, aient une vie pleine de bonheur. Nous nous souhaitons à nous-mêmes cet insaisissable bonheur. Certains passent leur vie à le chercher et à se dire qu’ils le trouveraient «si seulement…».

Si seulement quoi?

Si seulement ils…

  • pouvaient atteindre ce salaire spécifique.
  • possédaient la maison de leurs rêves.
  • avaient une santé sans faille.
  • étaient sains et saufs de tous maux.
  • étaient entourés de tous leurs proches.
  • avaient un grand terrain pour y faire un potager.
  • pouvaient remonter dans le temps à cette époque où «tout était mieux».

Bref, si seulement ils étaient ailleurs.

Peut-être le bonheur est-il plus aisé quand le compte en banque est bien garni, mais peut-être pas non plus. Peut-être le bonheur est-il davantage à portée de main quand nous avons un poids, une apparence et une chevelure «idéals», mais peut-être pas non plus. Peut-être serions-nous plus heureux si nous rajeunissions de 20 ans, mais peut-être pas non plus. Peut-être qu’une carrière bien remplie amène un bonheur certain, mais peut-être pas non plus. Peut-être.

Oui, peut-être.

Mais peut-être pas non plus.

Où est le bonheur?

Le bonheur, je pense, ne se trouve pas au bout d’une quête ardue. Il n’est pas atteint lorsque nous cochons les items de notre liste de choses à faire absolument avant de mourir ni quand nous réalisons chacun de nos désirs et envies. Un voyage tant attendu vers une destination exotique ne nous fera pas atteindre le bonheur; le voyage prend fin un jour et le retour au quotidien est sans doute ce qui nous attend à l’atterrissage. Il en va de même pour nos vacances qui arrivent enfin, la retraite que nous ne pouvons plus attendre de prendre ou cette maladie qui guérira peut-être un jour. Que fait-on, alors, si notre santé est précaire, si une maladie incurable nous tient compagnie ou si un proche que nous chérissions tant nous quitte pour de bon? Le bonheur est-il terminé pour toujours?

Non. Parce que le bonheur se trouve ailleurs.

Donner une trop grande importance à de grands événements de nos vies soi-disant «porteurs de bonheur» en les associant automatiquement à un sentiment de bien-être peut être une erreur qui nous tiendra plus loin du bonheur que plus près de lui. Le secret du bonheur, c’est qu’il est partout. Absolument partout. Il se trouve dans l’acceptation que la vie ne sera pas toujours belle ni douce 24/7 ni clémente si nous sommes plus ci ou plus ça. Partout. Il se cache dans la réalisation que nous ne serons pas plus heureux une fois les fesses dans le sable, ni «si seulement» nous n’étions pas atteintes de tel ou tel maux. Le bonheur se dissimule dans chaque recoin de nos vies et, pour le remarquer, pour le toucher, nous devons être attentives, présentes. Le bonheur se trouve dans la paix d’esprit qui s’invite quand nous vivons le moment présent et dans l’endossement du fait que la vie est telle qu’elle est, dans ses vagues les plus tumultueuses comme ses périodes d’accalmie.

La chasse au bonheur par la recherche du plaisir à tout prix ou par la satisfaction de chacun de nos désirs est une quête infinie. La découverte que le bonheur est déjà là, ici, maintenant, est une douce pensée qui met fin à la quête et laisse un sourire se former sur nos visages, tous les jours, pas seulement «quand nos orteils touchent le sable» ou que nous nous retrouvons avec «cette» personne merveilleuse.

Nous sommes cette personne merveilleuse. Nous avons droit au bonheur, tout le temps, n’importe quand, indépendamment des facteurs externes qui façonnent nos vies.

Le bonheur se trouve dans une marche dans le quartier, dans notre bonne tasse de thé du matin, dans une conversation pleine de sens, dans une lecture prenante, dans un sourire au hasard, dans un accomplissement petit ou grand. Le bonheur, c’est d’accueillir la vie avec douceur, dans toute sa complexité.

Bref, le bonheur est partout.

Suffit de le remarquer.

Comment se manifeste le bonheur pour vous, chère Radieuse?

Grands câlins,

Andy

Vous aimerez aussi :

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.