Santé dentaire et santé générale: Oui, il y a un lien à faire!

Existe-t-il un lien entre une bonne santé buccale et une bonne santé générale? Oui! Infarctus, diabète, pneumonie, la liste des risques d’une mauvaise hygiène des dents et des gencives est plutôt impressionnante. Nous en avons discuté avec les professionnels de Centres dentaires Lapointe.

Le diabète

Chez la personne diabétique, les risques de développer des caries ou des maladies parodontales sont trois fois plus élevés. Comme elle produit moins de salive, il est plus difficile d’éliminer la plaque dentaire. Les risques de développer des maladies parodontales (qui s’attaquent aux tissus qui supportent la dent) sont donc plus présents.

Incidemment, il est primordial de bien contrôler sa glycémie et d’avoir une bonne hygiène buccodentaire quotidienne (brossage efficace, soie dentaire et alimentation saine) pour ne pas risquer d’avoir une accumulation de tartre et une multiplication de bactéries dans la crevasse gingivale.

Avec le temps, les bactéries libèrent des toxines qui risquent de décoller la gencive de la racine de vos dents et de résorber l’os. Comme le diabète affecte aussi le système immunitaire en empêchant des globules blancs de bien faire leur travail, et comme ceux-ci sont les premiers à nous défendre contre l’infection parodontale, il va sans dire qu’on doit lui porter une certaine attention.

Afin d’avoir un œil sur l’état de santé de votre bouche et de vos gencives, visitez régulièrement votre dentiste et n’oubliez pas de lui faire part de votre condition de diabétique. Il pourra ainsi porter une plus grande attention lors de l’examen.

L’ostéoporose

Bien connue par nos Radieuses, l’ostéoporose fragilise les os à cause de la baisse d’estrogène durant la ménopause. La mâchoire, qui est l’os qui soutient nos dents, n’y fait pas exception.

Si la perte osseuse liée à l’ostéoporose menace de faire tomber nos dents, sachez qu’une infection bactérienne dans la bouche peut accélérer le processus. Pour vous rassurer, on dénote que la rétention des dents est améliorée avec l’hormonothérapie.

Pneumonie

Il est étonnant d’apprendre que les principales bactéries responsables de la pneumonie sont également présentes dans la plaque dentaire et dans la salive.

Si une infection parodontale est diagnostiquée, il devient clair que l’espace créé entre la gencive et vos dents deviendra un réel bassin de bactéries. Ces dernières peuvent ainsi se déplacer vers les voies respiratoires et toucher les poumons. Des recherches ont démontré qu’améliorer l’hygiène buccodentaire diminue de beaucoup le risque de pneumonie chez les personnes âgées.

Le cancer

Le rôle du dentiste est aussi d’inspecter avec attention les parois de notre bouche, un peu comme le fait un médecin qui garde un œil attentif sur les grains de beauté. Les dentistes vérifient s’il n’y aurait pas des ulcérations suspectes ou des zones blanches qui pourraient être des lésions précancéreuses. Une autre bonne raison de visiter notre professionnel dentaire!

Maladies du cœur

Les maladies cardiovasculaires sont majoritairement associées à un phénomène inflammatoire qui se traduit par une forte présence de protéine C réactive dans le sang. Certaines recherches avancent que la présence de maladies parodontales augmente la quantitéde protéine C réactive alors que d’autres suggèrent que les infections parodontales contribuent au risque d’athérosclérose et d’embolie.

Les chercheurs sont loin de dire qu’il y a un risque immuable entre maladies cardiaques et mauvaise santé buccodentaire, mais on recommande toutefois de porter à l’attention de votre dentiste le fait que vous êtes à risque de maladies du cœur.

On fait quoi?

Le brossage et la soie dentaire demeurent la base pour une bonne hygiène buccodentaire, que vous portiez des prothèses dentaires ou non. Si vous avez des dents naturelles, privilégiez une brosse à dents aux poils plus souples. Une brosse à dents aux poils plus durs est à favoriser pour le brossage d’une prothèse. Si c’est votre cas, n’oubliez pas de la faire tremper toute la nuit dans une solution prévue à cet effet.

Et hop! La soie dentaire

On nous le dit et on nous le répète, l’utilisation de la soie dentaire est primordiale avant ou après tout brossage. Pourquoi? Parce que sans elle, le tiers de nos dents reste sans soin. Elle est notre alliée numéro 1 pour déloger les bactéries aux endroits inatteignables avec la brosse à dents.

Ensuite, un bon brossage d’environ 2 minutes, deux fois par jour. Vous avez une brosse à dents électrique? Tant mieux! Ajoutez à cela un bon dentifrice et un rince-bouche sans alcool et le tour sera joué.

Rappelez-vous que l’hygiène buccodentaire quotidienne concerne également les prothèses (fixes ou amovibles) afin d’éviter que la plaque dentaire ne s’y accumule et durcisse.

Obtenez une évaluation complète en prenant rendez-vous avec l’un des professionnels de Centres dentaires Lapointe : https://centreslapointe.com/contact/

*Ce texte est présenté par Centres dentaires Lapointe.

Vous aimerez aussi :

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.