8 astuces pour mettre fin aux vilains reflux gastriques

La Fondation canadienne de la santé digestive soutient que plus de 5 millions de Canadiens souffrent chaque semaine de reflux ou de brûlures d’estomac. Faites-vous partie de la statistique chères Radieuses ? Voici mes petites astuces pour mieux gérer ces inconforts!

Tout d’abord, qu’est-ce que le reflux?

Le reflux est généralement dû au relâchement du sphincter entre l’œsophage et l’estomac. Celui-ci devrait s’ouvrir uniquement pour laisser passer la nourriture. S’il se relâche au mauvais moment, les sucs gastriques peuvent remonter. On le nomme reflux gastro-œsophagien et il peut causer des brûlures d’estomac, des régurgitations acides, une toux chronique, une voix enrouée, des nausées et des douleurs au thorax.

C’est dommageable?

C’est possible oui, puisque le contenu acide qui remonte dans l’œsophage pourrait endommager sa paroi. Plus vous avez de reflux, plus il y a de risque d’endommager votre tube digestif. Il peut même y avoir de l’inflammation ou des plaies qui peuvent affecter votre œsophage et conduire à une hémorragie. Il faut prendre cela au sérieux et consulter son médecin puisque les reflux peuvent également augmenter le risque de cancer de l’œsophage ou du larynx.

Mes 8 conseils pour éradiquer les reflux

1. Dites bye bye aux bulles!

Les boissons gazeuses, l’eau gazéifiée et le mousseux peuvent être à l’origine des reflux. Il serait donc une bonne idée de les éviter le plus possible.

2. Évitez la friture et… la menthe!

Les aliments gras diminuent le tonus du sphincter situé entre l’œsophage et l’estomac. Alors chères Radieuses, tentez d’éviter le plus possible la friture ainsi que les autres aliments riches en gras (poutine, bacon, pâtés de viande, etc.). Il a aussi été démontré que la menthe affecte, elle aussi, le tonus du sphincter responsable des épisodes de reflux. Bon à savoir!

3. Allez-y mollo sur les épices

Les aliments épicés (les caris, le piment fort, la sauce sriracha, etc.) augmenteraient les douleurs associées au reflux. S’il vous arrive de ne pas vous sentir bien après un repas épicé et que vous ressentez cette sensation de brûlure, il serait préférable d’éviter ce type d’aliments.

4. Optez pour plusieurs petits repas

Eh oui! On note que de manger six petits repas plutôt que trois gros diminue l’incidence de reflux. Pourquoi? Parce que les repas plus copieux étirent votre estomac et feraient remonter son contenu plus facilement dans votre œsophage. C’est aussi pour cette raison qu’il est préférable de ne pas boire en mangeant si on souffre de reflux!

5. Évitez les aliments acides

Si vous êtes victimes de brûlures au niveau du thorax (œsophage), vous devriez éviter de consommer trop de tomates et d’agrumes (citron, orange, pamplemousse…) ainsi que leur jus.

6. Un peu c’est mieux

Une consommation modérée d’alcool est toujours souhaitée, d’autant plus lorsque l’on est sensible au reflux gastrique. On se limite à un maximum de deux verres par jour!

7. Bonjour perte de poids, adieu tabac!

Afin d’observer une amélioration marquée des symptômes associés au reflux, il est conseillé de perdre du poids et de cesser de fumer. Vous en êtes capables!

8. Pour un beau dodo

Si vous avez des reflux la nuit, ce qui est souvent constaté, je vous conseille d’éviter de manger au moins trois heures avant d’aller au lit. Dormir la tête légèrement surélevée est aussi une astuce gagnante!

Vous aimeriez en apprendre davantage sur le sujet? Prenez rendez-vous avec l’une des nutritionnistes de mon équipe : 1 877 761-5456

Bon mois de mai!

Isabelle

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.