Bouger, une solution contre l’arthrose !

Vous souffrez d’arthrose? Vous n’êtes pas seule! Rassurez-vous puisqu’au pays, 1 personne sur 10 souffre d’une forme d’arthrose, et règle générale, ce sont les femmes de 55 ans et plus qui en sont les plus touchées.

L’arthrose, c’est quoi au juste? Et bien en gros, c’est notre cartilage qui perd de sa souplesse et de son efficacité. Cette maladie plutôt douloureuse affecte l’ensemble de nos articulations, que ce soit nos os, nos ligaments, de même que nos muscles et le liquide synovial (qui lubrifie l’articulation).

Les causes sont diverses : âge, antécédents familiaux, pratique intense de sports, obésité… Une chose est sure, peu importe la source, la solution est de rester actives puisque que les personnes qui maintiennent une activité physique régulière sont moins sujettes à l’arthrose. Notre experte, Suzanne Houde, kinésiologue au Complexe médico-sportif Maxi-Club, nous explique pourquoi.

L’activité physique permet de garder la mobilité, renforce les muscles qui entourent les articulations comme les quadriceps et les autres muscles des jambes pour le genou, nourrit le cartilage, réduit les risques de chutes… et améliore la qualité de vie. Comme quoi il faut vraisemblablement bouger! Rester active permet aussi un meilleur contrôle du poids, ce qui permet de diminuer le stress sur nos articulations.

Et même une fois que la maladie est déclarée et que les douleurs sont présentes, il est important de faire du sport. Plus on immobilise l’articulation, plus celle-ci se dégrade vite. En dehors des crises (lorsque les articulations sont très douloureuses et gonflées), il est donc fortement conseillé de bouger!

Il n’est jamais trop tard pour commencer la marche, le vélo, l’aqua-aérobie ou la natation. Bien sûr, le choix de l’activité est important et en pratique, la règle à suivre est de la pratiquer dans la non-douleur. Bien souvent, un simple ajustement technique (ex : hauteur de la selle en vélo, position des jambes lors de squats) permet de la faire disparaître. C’est à ce niveau que votre kinésiologue ou kinésithérapeute peut vous aider.

L’important, c’est de commencer en douceur, d’augmenter le nombre de séries, le degré de difficulté ou la durée de l’exercice progressivement.

Soyez à l’écoute de votre corps tout en étant le plus régulier possible. N’hésitez pas à consulter un spécialiste de l’activité physique ou joignez-vous à un groupe adapté à votre condition et supervisé par un kinésiologue.

En terminant, armez-vous de patience puisqu’il faut parfois plusieurs semaines avant d’obtenir des résultats!

Je vous souhaite une belle journée active les Radieuses!

Suzanne

 

Sources :

Arthrolink.com, Passeportsante.net, Retrouverlemouvement.fr, Santecheznous.comStatcan.gc.ca/fra/debut

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.