La conduite d’autobus : un métier en évolution

L’univers de la conduite d’autobus, comme celle de plusieurs autres véhicules d’envergure, est encore aujourd’hui un milieu principalement occupé par les hommes. Mais on remarque une transformation dans ce secteur d’emploi, et certaines entrevoient même la parité d’ici quelques années… C’est ce dont, notamment, nous avons parlé avec Murielle, chauffeuse d’autobus depuis 20  ans, soit 9 dans le domaine scolaire et depuis 11 en transport collectif urbain, ainsi qu’Hela, chauffeuse de formation et propriétaire d’une entreprise de transport scolaire depuis 3  ans. Discussions avec deux femmes aux visions des plus intéressantes.

Un métier féminin?

En effet, toutes deux remarquent une évolution dans leur secteur depuis quelques années. La place des femmes est-elle de plus en plus grande au volant des autobus? Selon Murielle, qui a fait son entrée comme chauffeuse d’autobus dans le milieu urbain à 53 ans, l’augmentation du nombre de femmes ne pourra qu’augmenter. « C’est un emploi qui demande l’amour de la conduite, mais aussi celui des gens », nous explique-t-elle. Hela va dans le même sens : « Dans le transport scolaire, nous voyons évidemment une différence. La tâche de s’occuper des enfants attire plus les femmes que les hommes ». L’aspect humain du travail semble donc attirer ces dernières plus fortement que leurs collègues masculins. Toutefois, on reconnaît de part et d’autre qu’il faut absolument être ouvert aux autres, pour occuper l’emploi de chauffeur d’autobus. Et bien sûr, entre collègues, il n’y a évidemment aucune différence entre les hommes et les femmes ni dans les échanges avec le public, du moins de manière visible.

Et… semble-t-il que la patience avec les tout-petits serait plus grande chez les Radieuses que chez ces messieurs! Hela et Murielle le soulignent chacune en riant. Mais la place grandissante des femmes n’est pas l’unique transformation que l’on remarque dans le secteur de la conduite d’autobus, tout particulièrement scolaire. Et ce qui se passe est surprenant.

De nouveaux types de chauffeurs

Oui, vous avez bien lu. De plus en plus de personnes sont attirées vers le métier de chauffeur d’autobus scolaire en raison des conditions de travail agréables qui l’entourent. Jusqu’à récemment, nous a exposé Hela, les gens devenaient le plus souvent chauffeurs d’autobus scolaire au moment de la retraite. C’était une occupation, un revenu d’appoint. Ce que l’on voit désormais, ce sont des personnes beaucoup plus jeunes qui choisissent le métier parce qu’elles aiment conduire, bien entendu, mais aussi pour ce qui vient avec. Pensez-y : pas de longues heures consécutives à faire, c’est fermé l’été… C’est vrai que dans une approche tout à fait 2022, donc pleinement axée sur la qualité de vie et l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle, cela fait du sens!

Il ne faut pas oublier, comme le dit Hela, que les horaires atypiques de travail du monde scolaire demeurent un défi de recrutement. Malgré tout, le milieu de la conduite d’autobus regroupe de plus en plus de gens d’âges différents. Surtout, la formation est accessible, et à tout âge, nous confirme Murielle. La tendance ne serait donc pas appelée à disparaître.

L’autobus scolaire : de plus grandes responsabilités

Par contre, conduire un autobus scolaire requiert de plus grandes responsabilités, une implication toute différente, que conduire un véhicule de transport collectif, souligne Murielle. C’est bien vrai, conduire un autobus scolaire, cela veut dire aussi de s’occuper d’enfants. Une responsabilité trop peu reconnue, tout comme le métier en tant que tel, appuie Hela. Ce n’est pas fait pour tout le monde, et c’est malgré tout d’une importante majeure. Elle trouve même cela triste que les parents eux-mêmes ne reconnaissent pas suffisamment le travail des chauffeurs d’autobus. « On veille pourtant sur la sécurité de vos enfants. »

Aviez-vous déjà songé à la possibilité de devenir chauffeuse d’autobus? Pour en savoir plus sur la formation, visitez le site Web de l’École de conduite 2000.

– Ce texte est une collaboration avec l’École de conduite 2000.

Vous pourriez aussi aimer :

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.