fbpx

Est-il possible d’augmenter son métabolisme de base?

Envie d’avoir plus d’énergie, d’être bien (et mieux) dans votre peau? Il est temps de réactiver votre métabolisme de base! En adoptant de bonnes habitudes, il est effectivement possible de l’augmenter et par le fait même de voir les résultats tant souhaités.

Le métabolisme de base, c’est quoi au juste?

Il s’agit de la quantité d’énergie nécessaire (exprimée en calorie) dont le corps a besoin pour assurer les fonctions vitales au repos. Eh oui, même allongée et immobile, votre corps consomme de l’énergie!

Bien que le métabolisme dépende du poids, de la taille et de plusieurs autres facteurs, il reste que l’âge est un élément déterminant. Car plus nous vieillissons, plus notre métabolisme ralentit. C’est inévitable. Par exemple, pour une personne dans la trentaine, le métabolisme de base se situe à environ 1 500 calories par jour tandis que dans la cinquantaine, il est plutôt d’environ 1 200.

Après 30 ans, le métabolisme de base diminue de 2 à 4 % par décennie. Si nous ajoutons à cela les changements hormonaux, la diminution de la masse musculaire et bien souvent, un mode de vie plus sédentaire, nous prenons subtilement quelques livres chaque année. De plus, il va sans dire que plus le temps passe, plus elles deviennent difficiles à perdre.

Qu’à cela ne tienne!

Mais rassurez-vous, il est possible de réactiver son métabolisme de base. Toutefois, il faut être réaliste et garder en tête que le but ici est de se sentir bien, et non pas de retrouver son corps de vingt ans.

Des changements alimentaires

Je ne prétends pas être nutritionniste, mais il est évident qu’il faudra faire des ajustements au niveau de votre alimentation : réduire les matières grasses et les sucres raffinés, augmenter la quantité de légumes, de protéines et d’aliments riches en fibres et boire de l’eau (environ 2,5 litres, tous liquides confondus). Toutefois, tenez-vous à l’écart des régimes sévères qui n’auront pour effet que de ralentir votre métabolisme au bout du compte!

Toujours plus d’exercice!

Outre l’alimentation, c’est l’exercice qui aura le plus d’impact sur votre métabolisme de base. La bonne nouvelle, c’est que nous avons le pouvoir d’agir sur ce dernier en adoptant un mode de vie plus actif. J’ai mentionné qu’avec l’âge il y a une diminution de la masse musculaire, or les muscles brûlent plus de calories que les gras. Un kinésiologue peut vous préparer un entraînement adéquat avec charges qui vous permettra de conserver votre masse musculaire, voire même l’augmenter. Avec un bon suivi, il n’y a pas d’âge pour prendre de la masse musculaire. Faites aussi du cardio, bougez avec vigueur tous les jours, au moins 20 à 30 minutes.

Repos!

Pour terminer, tentez de dormir de 7 à 8 heures par nuit. « Le manque de sommeil augmente la résistance à l’insuline, ce qui se traduit par des taux de sucre plus élevés dans le sang. Il peut également perturber les taux d’hormones qui conditionnent votre métabolisme. Les taux de cortisol augmentent tout comme le stockage des graisses, alors que les hormones de croissance qui produisent des tissus de musculaires maigres diminuent », précise Tammy Lakatos Shames, diététicienne.

Allez, on remonte notre pendule!

Suzanne Houde

Kinésiologue chez MaxiClub

Pourquoi ne pas continuez votre lecture?

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

Aimez notre page Facebook!

Rejoignez une communauté de près de 20 000 Radieuses

Non merci.

Abonnez-vous à notre infolettre!

Soyez les premières informées sur nos articles, promotions et concours

Non merci.