Isabelle Marjorie Tremblay: Voyager seule? Pourquoi pas !

Chères Radieuses, pour mon premier article, j’ai eu envie de vous partager mes meilleurs conseils pour voyager seule puisque j’aime bien de temps en temps partir en solo, sans les enfants, même s’ils me manquent rapidement ! Ayant vécu l’expérience une dizaine de fois, je trouve cela très enrichissant, notamment sur le plan personnel.

Chaque fois, je constate une chose : c’est beaucoup plus facile qu’on se l’imagine. Le seul inconvénient, c’est qu’il peut nous arriver de se parler seule devant les merveilles du monde, pas si mal, non?

Agissez avec confiance

Si vous êtes prudentes comme vous l’êtes dans votre propre ville ou village, les possibilités qu’il se passe quelque chose d’inquiétant sont très minces. Ne soyez pas craintive car si la peur paraît sur votre visage, il y a des chances que ça attire l’attention. N’oubliez pas votre avantage! Dans bien des pays, les personnes de 50 ans et plus sont respectées et reçoivent souvent un meilleur service. Être une femme mature ou avoir quelques cheveux gris pourraient donc vous garantir un traitement royal!

Voyagez léger

Il est ESSENTIEL de voyager léger si vous voyagez seule puisque vous ne savez jamais si vous aurez une longue marche pour vous rendre à l’hôtel ou bien des escaliers à n’en plus finir à monter! Personne ne vous aidera à lever votre valise (sauf un passant galant peut-être!)

Un sac à dos super bien ajusté vous simplifiera grandement la vie. De plus, il y a de nombreuses compagnies qui nous aident à mieux voyager. Moi, j’adore les vêtements infroissables de KSL puisqu’en plus, ils se transforment! J’ai des robes qui sont super relax pour le jour et qui font chic le soir (regardez celle-ci)

Fabriqués au Québec par l’ancienne championne en cyclisme Katy St-Laurent, ces vêtements respirent, sèchent rapidement et ne gardent pas les odeurs.

Faites le deuil de vos 6 paires de chaussures, de votre grosse trousse à cosmétiques et évitez de montrer vos gadgets électroniques (téléphone intelligent, tablette etc). Restez modeste: pourquoi ne pas adopter le style «plein air» le temps de votre voyage ?

Contactez des petites agences

Celles-ci peuvent vous aider à trouver des femmes guides pour vous rendre encore plus à l’aise. C’est peut-être l’occasion de faire des rencontres mémorables! Si vous avez les moyens, planifiez une visite guidée privée dès votre arrivée. S’orienter par une personne locale, c’est sécurisant, surtout la première journée!  J’ai eu la chance de le faire à Hanoi, au Vietnam et cela m’a permis d’apprendre une foule de choses sur  l’histoire du pays et leur culture… et en plus de poser toutes les questions que je voulais!

Soyez lève tôt plutôt que couche-tard

Vous verrez le pays ou la ville tel qu’il est au réveil. L’ambiance est souvent magique et plus authentique qu’à 2h du matin! Si vous désirez sortir le soir, évitez les endroits isolés. Cela ne veut pas dire de ne pas aller au resto, au contraire. Toutefois, ne prenez pas des petites ruelles pour vous y rendre !

Chercher la compagnie d’autres voyageuses

Inscrivez-vous à des cours, par exemple une journée de cuisine à Rome, un cours de navigation ou encore, selon votre domaine de travail, tentez de trouver des femmes qui ont la même profession que vous. Par exemple, une infirmière du Québec me racontait qu’elle a contacté via internet un groupe d’infirmières de Stockholm, elle a pu rendre visite à quelques unes d’entre elles et l’échange a été super chouette, réciproquement !

Préparez-vous mais laissez-vous surprendre

Planifiez bien votre voyage mais laissez aussi une part de flexibilité une fois sur place. Faites-vous confiance et faites confiance en la vie.  Si vous doutez d’un trajet, d’une décision à prendre, rebroussez chemin, votre instinct est votre meilleur allié. Ne vous gênez pas pour poser le plus de questions possible : discutez avec les employés de l’hôtel, du resto du coin, même à quelqu’un qui a l’air sympathique… Faites une journaliste de vous ! Gardez contact avec vos proches pour leur dire où vous vous trouvez MAIS ne soyez pas connecté en tout temps avec le Québec ! Un voyage est fait pour décrocher et surtout, pour apprécier un nouvel univers !

Petites idées pratiques en rafale

Pour un premier voyage seule : commencez par les États-Unis, l’Europe et pourquoi pas le Québec?  Gardez l’Inde et le Kazakhstan pour plus tard!

Essayez de vous mettre en forme avant de partir ! Vous serez ainsi plus autonome en voyage et plus apte à prendre de belles longues marches ou visiter des sites touristiques parfois immenses.

Informez vous sur les us et coutumes du pays où vous aller (les salutations, l’habillement, par exemple). Il serait embêtant de vous retrouver dans une situation gênante parce que vous avez posé un geste déplacé selon les gens sur place.

Dès que vous arrivez à un hôtel, demandez une carte du quartier. Ne vous fiez pas uniquement à votre appareil électronique (un manque de batterie est si vite arrivé!)

Apportez une petite loupe pour lire les imprimés parfois tellement petits!

Si vous êtes du type un peu peureuse, allez faire un tour chez Jet Setters, boutique de voyage, rue Laurier à Montréal. Vous y trouverez des accessoires pratiques pour votre sécurité comme une alarme portative ou un crochet pour maintenir la porte de votre chambre doublement verrouillée.

Trouvez-vous un projet personnel : un journal de bord, un projet photo, un blogue, l’apprentissage d’une langue. Cela occupera votre esprit si jamais vous tombez dans une petite crise d’ennui ou d’angoisse.

Si l’idée de voyager seule ne vous séduit pas encore, vous pouvez aussi partir en voyage de groupe : l’ambiance est souvent géniale ! Par contre, vous vous retrouverez peut-être avec des couples et encore des couples.

Ne vous privez JAMAIS de voyager parce que vous êtes seules. Il n’y rien de déprimant ou de stressant outre-mesure, à le faire. Des milliers de femmes le font et en ressortent grandies. Oui, c’est bien de voyager en couple, ou avec une amie, mais si les agendas ne concordent pas, foncez.

Le monde est à découvrir et vous verrez qu’il y a bien des avantages à voyager seule : personne avec qui s’obstiner sur l’itinéraire de la journée ou avec qui partager la chambre : vous serez la maîtresse de votre temps.

Des questions ? Des témoignages ? Écrivez-moi: isabellemarjorie.com!

Isabelle

P.S Je me suis égarée en ski de fond seule récemment, alors que le jour tombait, au Mont-St-Bruno. Croyez-moi, j’ai été pas mal plus inquiète que lorsque je me suis perdue au Japon ou au Costa Rica!

2 commentaires
  1. Je pars demain seul pour la France comme premier voyage solo. Je me suis décidé grâce à tes conseils et à un grand besoin de dėcouvrir le.mpnde et de ne pas attendre après les autres. J’ai 43 ans le 5 octobre et j’ai bien hâte de fêter mon anniversaire à Paris. Merci

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.