Se protéger du soleil, une nécessité… surtout après 50 ans!

L’été est enfin arrivé! On l’a tellement espéré et attendu qu’on a qu’une idée en tête : profiter du soleil. Je sais, vous n’avez plus l’âge qu’on vous fasse la morale, mais vu le nombre de cas grandissants de cancer de la peau et que l’âge est un facteur de risque important, j’ai eu envie de remettre les pendules à l’heure.

Saviez-vous chères Radieuses, que le nombre de cancers de la peau (LA forme de cancer la plus courante) augmente de façon constante depuis 30 ans au pays? Une statistique un peu épeurante, non?

Les types de cancer

Les deux cancers les plus fréquents sont le carcinome basocellulaire et le spinocellulaire. Leurs sites de prédilection sont les endroits où la peau est la plus exposée au soleil donc sujette aux coups de soleil! Par exemple, chez les hommes on les retrouve surtout sur les oreilles, au cuir chevelu dégarni et sur le nez. Chez les dames, on les retrouve surtout sur le visage et le décolleté. Le spinocellulaire est précédé par une phase précancéreuse qui se nomme la kératose actinique. Ça donne des petites lésions d’allure croutées jaunâtres et si elles ne sont pas traitées, elles peuvent se transformer en cancer. Ce sont des cancers qui évoluent lentement sur plusieurs mois voire des années et ils font rarement des métastases.

Le mélanome, troisième type de cancer cutané, est moins fréquent (5 % des cancers de peau), mais il est un ennemi redoutable! Actuellement, c’est 1 Canadienne sur 73 et 1 Canadien sur 59 qui aura un mélanome au cours de sa vie. Il peut se développer n’importe où sur votre corps. La moyenne d’âge au diagnostic étant plus jeune, il peut toucher des adolescents et des jeunes adultes. Ce type de cancer est généralement agressif, c’est-à-dire qu’il fait souvent des métastases avant d’être diagnostiqué.

Gare aux rayons UV

L’une des principales causes du cancer de la peau est l’exposition aux rayons ultraviolets (rayons UV), qui sont produits par le soleil ainsi que par les appareils de bronzage.

Ce bronzage qui vous donne un air en santé (et dont vous êtes si fières!) accélère inévitablement le vieillissement de votre peau tandis que les coups de soleil endommagent l’ADN de votre peau. Ainsi, vos processus de réparation cellulaire se mettent en œuvre chaque fois et c’est là où le risque d’erreur ou d’échec à la réparation peut survenir et provoquer un cancer. Sachez que la majorité des cas de cancer de la peau sont évitables et qu’il est facile de diminuer vos risques. Comment? Simplement en suivant ces quelques conseils.

Conseil #1 : Vérifiez les indices UV.

Lorsque l’indice UV est de 3 ou plus, portez des vêtements de protection (chandail pâle à manches longues, pantalons, chapeau), des lunettes de soleil et appliquez un écran solaire, et ce, même si le ciel est parsemé de nuages.

Conseil #2 : Limitez votre temps passé sous le soleil

Entre 11 h et 15 h, il est de bon augure de rester à l’abri du soleil puisque le soleil y est à son plus fort et que l’indice UV est souvent à 3 lors de cette période. Rechercher les coins d’ombre et si vous allez à la plage, apportez un parasol!

Conseil #3 : De la crème solaire svp!

Encore là, si l’indice UV est de 3 ou plus, appliquez un écran solaire avec un FPS 30 (facteur de protection solaire) minimum et en grande quantité. Il faut en réappliquer régulièrement selon les indications sur la bouteille et si elle est résistante à l’eau ou non. La grande majorité des gens mettent de la crème solaire, mais oublient d’en remettre! Ainsi, en mettre le matin avant d’aller jouer au golf ou avant une journée jardinage est excellent, mais ça ne dure pas toute la journée. Il faut donc en remettre à quelques reprises durant votre activité estivale.

Conseil #4 : Hydratez-vous

Ne lésinez pas sur la quantité de liquide à ingérer puisque la déshydratation est dangereuse! Buvez beaucoup de liquides (surtout de l’eau!), et ce, même avant que la soif se fasse sentir. Si la journée s’annonce chaude et humide, tentez de rester au frais et rappelez-vous de boire beaucoup d’eau afin de rester hydratée et d’éviter un coup de chaleur.

Conseil #5 : Diète et hormonothérapie

Des études ont tenté de démontrer un lien entre certains aliments (antioxydants, rétinoïdes, vitamine C et E) et la diminution des cancers de la peau, mais aucun impact significatif n’a pu être reconnu. Il en va de même pour l’hormonothérapie de remplacement, les femmes qui y ont recours n’ont pas vu augmenter leur risque d’avoir un cancer cutané.

Conseil #6 : Dites non aux appareils de bronzage.

Ils endommagent autant (sinon plus!) votre peau que le soleil, car les utilisateurs ne mettent pas de crème solaire. Soyez vigilantes.

5 lettres à se rappeler

Le meilleur moyen de détecter un cancer de la peau au stade initial est d’examiner votre peau fréquemment. Les grains de beauté, les taches et les excroissances sur la peau doivent susciter une attention particulière. Il est donc important d’examiner votre peau régulièrement et si vous n’êtes pas certaine de l’aspect de certains grains de beauté, il faut consulter un médecin.

Afin de bien examiner ceux-ci, il y a 5 lettres à se souvenir : ABCDE

Asymétrie.

Est-ce que les deux moitiés de votre grain de beauté sont symétriques?

Bordures.

Est-ce que les bordures sont inégales, dentelées ou échancrées?

Couleurs.

Y a-t-il plusieurs nuances (brun, rouge, blanc, bleu ou noir)?

Diamètre de plus de 6 mm.

Quel est le diamètre de votre grain de beauté?

Évolution et élévation.

Est-ce que des changements se sont manifestés dans le temps? Par exemple, une coloration plus marquée, un doublement de sa taille en quelques mois ou saignements/démangeaisons de la lésion?

Quand les grains de beauté ou autres plaques/taches commencent à grandir en hauteur, habituellement ça se fait de manière irrégulière, c’est un autre indice que ce n’est pas normal. Alors, si c’est le cas, je vous invite à rapidement consulter un médecin.

Je vous souhaite donc un bel été, bien protégée!

Dre Carrière

 

Sources

https://www.cancer.ca/fr-ca/prevention-and-screening/reduce-cancer-risk/make-healthy-choices/be-sun-safe/sunscreen-101-quick-tips-on-using-sunscreen-products/?region=qc

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/securite-soleil/cancer-peau.html

Https://www.uptodate.com

Klaus W. Fitzpatrick’s, Color atlas and synopsis of clinical dermatology.2013, 916 pages.

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.