fbpx

Radieuses, la revanche des cheveux gris a sonné!

Il y a déjà 3 ans que j’ai décidé de prendre ma retraite. Je ne sais pas si c’est lié, mais j’ai également décidé de laisser mes cheveux redevenir naturels c’est-à-dire d’oser le blanc que je cachais depuis plus de 40 ans. Ouf! Pas facile de prendre cette décision, car ça représentait pour moi d’accepter tout doucement de voir venir le signe infaillible du temps qui avance sur le compteur de la vie.

Ça faisait déjà un petit bout de temps que je regardais les dames aux cheveux blancs qui venaient à ma bijouterie. Je les trouvais tellement belles et élégantes… Mais était-ce pour moi? Est-ce que ça me vieillirait beaucoup? Que diraient les autres? J’étais tellement tannée d’aller chez le coiffeur chaque mois pour refaire ma teinture. Cachez ces cheveux blancs que je ne saurais voir!

J’ai donc fait le saut peu après ma retraite et en plus, en jasant avec ma fille, elle m’a dit que les cheveux blancs étaient à la mode. Alors GO!, me suis-je dit! Nous avons pris rendez-vous ensemble chez son coiffeur et après quelques mois de transition, j’étais devenue ma vraie version, j’avais les cheveux (vraiment!) blancs.

La réaction que ça a suscitée chez mon entourage m’a quand même surprise : certaines personnes réagissaient positivement à mon nouveau look. On me trouvait audacieuse et même que certaines de mes amies ont suivi le mouvement en boycottant elles aussi la teinture à tout jamais. D’autres amies m’ont carrément dit que je paraissais plus vieille et que pour elles, arrêter la teinture signifiait se résigner à se laisser vieillir. Est-ce que mes cheveux blancs voulaient simplement dire : Regardez-moi, je suis une mémé? Coudonc!

Pour moi c’était tout le contraire. Je me sentais bien, je les assumais complètement et je peux même affirmer sans gêne que j’éprouvais une certaine fierté à montrer ma sagesse.

Pour faire le saut, j’ai vraiment été à mon écoute. J’ai fait ce que je voulais et maintenant, je suis fière! On a beau dire le contraire, l’image que nous renvoie le miroir les premières fois qu’on le croise avec notre nouvelle tête nous laisse vraiment perplexe. Mais je dois dire qu’après 1 mois, je savais que j’avais fait le bon choix et que mes cheveux blancs faisait de moi une nouvelle femme.

Dites-vous bien, mesdames les Radieuses, que les cheveux blancs ne sont pas toujours indicateurs de notre âge avancé… Que non! Il y a de plus de plus de jeunes femmes qui laissent des reflets argentés gagner du terrain et c’est magnifique! Il faut voir ça comme un choix parmi tant d’autres et y aller à notre rythme…

Pour ma part, je dois vous dire que je me sens libérée et en plus, je l’avoue, je me sens encore plus belle qu’avant!

Sur ce, bon été bien entourée!

Lizette, une Radieuse argentée

Vous aimerez aussi :

3 commentaires
  1. Dans ma famille, les cheveux blancs apparaissent fin quarantaine! J’ai combattu… quelques années, mais je me suis vite lassée des repousses etc… Aujourd’hui j’ai 75 ans, les cheveux bancs comme neige depuis au moins 20 ans et j’en suis très fière.

  2. Il y a plus d’un an, à 50 ans, j’ai décidé d’arrêter de me teindre les cheveux. Depuis, je ne me suis jamais sentie ausso belle et surtout moi-même.
    Après plus de 25 ans à cacher le blanc, me voilà naturelle et fière de l’être.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.
This is custom HTML. Edit this text from left side panel.