Trucs et astuces pour préparer vos semis d’intérieur - Les Radieuses

Trucs et astuces pour préparer vos semis d’intérieur

J’ai commencé à faire mes semis d’intérieur il y a plus de 40 ans et je trouve encore fascinant de planter une graine dans la terre et de voir une petite plante se mettre à pousser. Économique et bon pour la santé, faire ses semis permet également de découvrir de nouvelles variétés de plants que les centres de jardin ne tiennent pas par manque d’espace.

Vous pensez que c’est compliqué? Découvrez mes trucs et astuces pour préparer vos semis d’intérieur en toute simplicité.

Le choix de la semence

Le secret? Limitez votre sélection, surtout la première année. Il en existe des tonnes et des tonnes, mais nul besoin de chercher bien loin! Si vous êtes débutantes, vous trouverez tout ce qu’il vous faut dans les centres de jardin, en plus de pouvoir demander des conseils au personnel.

Et les conseils, c’est important. Par exemple, les gens qui veulent des haricots choisissent souvent les haricots nains, la variété la plus populaire. Par contre, ils mûrissent tous au même moment! À moins qu’on fasse des conserves, ça peut être trop de légumes d’un coup. Il vaut mieux prendre des haricots grimpants, qui produisent tout l’été

Vous débutez avec les semis? Je vous conseille de cultiver la bonne vieille tomate. Elle pousse solidement et on peut commencer la culture plus tôt dans la saison, parfait pour les Radieuses fébriles.

Trucs et astuces pour préparer vos semis d’intérieur

Attention cependant de ne pas planter vos semences trop tôt. Pour savoir quand commencer, il suffit généralement de suivre les indications sur le sachet de semences qui précise à quel moment planter ses graines en fonction du dernier gel anticipé. Au Québec, on parle généralement de la fin de mars et du début d’avril.

Le choix du contenant

Une fois les semences choisies, on commence!

Je vous le dis d’emblée, il faut éviter les contenants d’œufs. Ils sont trop petits et les plants seront stressés… à moins d’avoir acheté des œufs de dinde. 😉

Mais vous n’avez pas besoin d’acheter quoi que ce soit, on recycle! Pots de yogourt ronds, barquettes de plastiques, c’est parfait pour commencer.

Trucs et astuces pour préparer vos semis d’intérieur

Pour le choix du terreau, je vous conseille d’opter pour celui conçu spécifiquement pour les semis ou pour les plantes intérieur. S’ils contiennent des mycorhizes, ces champignons qui favorisent la croissance des plantes et qui peuvent même les protéger de certaines maladies, c’est encore mieux.

Hop la chaleur, mais pas trop

Une fois les semences plantées dans un terreau légèrement humide, il faut les mettre au chaud. Pour ce faire, on les recouvre d’un dôme, ça peut être le couvercle d’une barquette en plastique ou tout simplement un sac de plastique réutilisé. Le but est de créer un environnement humide, surtout dans nos maisons hivernales où l’air est souvent trop sec.

Au début, il faut éviter de les placer en plein soleil. Les rayons directs en plus du dôme vont créer un environnement plus proche d’un sauna que d’un jardin, et ce n’est pas ce qui est recherché. Une fois la germination terminée, je vous recommande d’enlever progressivement le couvercle sur une période de quelques jours. C’est seulement à ce moment que les petites tiges pourront être installées sous le chaud soleil.

Les éclairages artificiels ne sont pas nécessaires lorsqu’on commence. Ça le devient quand on se dirige vers des semis plus avancés, qui doivent être plantés en janvier ou en février, quand l’éclairage manque sérieusement.

Le bon moment pour repiquer

Quand l’été approche, il est temps de repiquer les plants. Mais comment savoir qu’il fait aussi chaud pour planter les petites pousses dans le jardin? Il faut non seulement se fier aux étiquettes, mais aussi au gros bon sens. Il faut s’adapter d’année en année selon le dernier gel annoncé et prendre le temps de regarder dehors.

Trucs et astuces pour préparer vos semis d’intérieur

Avec ces trucs et astuces étape par étape, vous aurez un jardin qui coûtera moins cher, qui ne demandera presque aucun achat de matériel et qui embellira sans aucun doute votre espace extérieur. Et surtout, vous aurez la fierté d’avoir pu cultiver vos légumes, de la graine à l’assiette.

Bon jardinage!

Larry

Vous avez aimé cet article de Larry Hodgson et désirez en savoir plus sur le jardinage facile? Visitez son site Web ou sa page Facebook pour ne rien manquer!

À lire aussi :

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.