fbpx

Jardiner : bon pour l’esprit et bon pour le corps

Vous vous sentez stressé ou anxieux? Essayez de rempoter une plante ou faites un peu de désherbage et vous verrez comme vous vous sentirez mieux!

Le jardinage ne consiste pas seulement à donner une belle apparence à votre environnement (même si un peu de beauté ne fait certainement pas de tord). Prendre soin des plantes peut également faire des merveilles pour votre propre bien-être. Des recherches scientifiques ont démontré que l’exercice physique contribue à un poids et à une tension artérielle sains, et que le simple fait d’interagir avec la flore peut améliorer votre humeur et votre santé mentale.

Autrement dit, jardiner est bon pour la santé. Et voici sept aspects où il peut vous aider.

1. Jardiner peut abaisser votre tension artérielle.

Nous savons que seulement 30 minutes d’activité physique de niveau modéré par jour peuvent aider à contrôler l’hypertension artérielle… et les spécialistes s’accordent pour recommander le jardinage comme une excellente activité physique. Que vous plantiez, désherbiez ou arrosiez… vous bougez et demeurer actif aide à faire baisser une tension artérielle trop élevée.

2. Le jardinage offre un esprit de communauté.

Vous n’êtes pas obligée de désherber seule… et vous ne devriez pas non plus. Les personnes qui travaillent dans un jardin communautaire ont une meilleure estime de soi, moins des troubles de l’humeur et une santé générale nettement supérieure à celles qui ne jardinent pas. Mieux encore, c’est une activité à laquelle presque tout le monde peut participer.

3. Passer du temps en plein air est bon pour vos os.

Lorsque vous êtes à l’extérieur et que votre peau est exposée au soleil, cela incite votre corps à fabriquer de la vitamine D. Cette vitamine, également présente dans le poisson et les aliments enrichis comme le lait, aide votre corps à absorber le calcium, un minéral essentiel à la formation des os. Évidemment, vous devriez toujours appliquer un écran solaire si vous prévoyez passer plus de quelques minutes au soleil. Bien protégée, jardiner demeure une excellente thérapie contre la décalcification osseuse.

4. Le jardinage brûle beaucoup de calories.

Bonne nouvelle pour ceux qui passent déjà des heures à creuser et à planter : le jardinage est considéré comme un exercice d’intensité modérée. Vous pouvez brûler environ 330 calories en faisant une heure de jardinage léger — plus que de marcher à un rythme modéré pendant la même durée. Plusieurs études démontrent que les hommes et les femmes qui jardinent régulièrement ont un indice de masse corporelle significativement inférieur à ceux de leurs voisins autrement similaires.

5. Cultiver votre propre nourriture peut vous stimuler à manger plus sainement.

Outre l’exercice physique que vous ferez en vous occupant d’un potager, une petite culture de légumes peut également favoriser une meilleure alimentation en fournissant des produits frais et sains. Le Guide alimentaire canadien recommande que les légumes et les fruits composent la moitié de ce que vous mangez par jour, et ce, dans le but d’obtenir les nutriments nécessaires à une bonne santé et de réduire le risque de maladies chroniques. Pourtant, peu de gens atteignent ce but : à peine une personne sur 10 selon certaines études.

Le jardinage aide les gens à développer l’habitude durable de manger suffisamment de fruits et de légumes. Les légumes et petits fruits que nous cultivons sont plus frais et ont meilleur goût que ceux que nous achetons, ce qui nous pousse à en manger davantage. Et en jardinant, nous découvrons de nouvelles variétés et nous goûtons à des plantes que nous n’aurions pas osé essayer. En fait, plus nous cultivons des aliments, plus nous sommes portés à en manger!

6. Le jardinage peut soulager le stress.

Le jardinage est positivement corrélé à une réduction des symptômes de dépression et d’anxiété. D’ailleurs, certains hôpitaux utilisent même la plantation, le bouturage et l’arrangement floral pour aider à la réadaptation des personnes se remettant de blessures, d’accidents vasculaires cérébraux, de chirurgies et d’autres conditions. Non seulement jardiner donne aux gens le contrôle d’une situation où ils pourraient se sentir impuissants, mais cela leur enseigne également une nouvelle compétence qui peut restaurer la confiance en soi.

Mais nul besoin de limiter l’hortithérapie au cadre de soins de santé professionnels. Beaucoup de gens découvrent que jardiner, même si c’est seulement arroser une plante en pot, les aident à se détendre et se sentir à l’aise.

7. Le jardinage peut vous rendre plus heureux.

Le fait de cultiver des plantes peut également aider à améliorer votre humeur. Plusieurs études démontrent un lien très net entre le jardinage et l’amélioration de la qualité de vie et la réduction des troubles de l’humeur. Car jardiner a tendance à changer votre perspective. Pour jardiner, il faut avoir foi en l’avenir. Cultiver quelque chose de vert, quelque chose de vivant, est une activité pleine d’espoir.

Comment vous lancer dans le jardinage

Vous ne savez pas par où commencer? Prendre soin seulement d’une plante d’intérieur ou d’une jardinière sur la terrasse vous sera bénéfique. Mieux encore, participez à un jardin communautaire! Ou pourquoi ne pas installer un bac de légumes et de fines herbes sur le balcon? L’important, c’est de commencer… et c’est si facile à faire!

*Ce texte est une présentation de Chartwell Résidence pour retraités.

Vous aimerez aussi : 

1 commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.
This is custom HTML. Edit this text from left side panel.