Isabelle Huot – Le quinoa : l’essayer c’est l’adopter!

Elle est révolue l’époque où le quinoa était uniquement vendu dans les magasins d’alimentation naturelle. Nous assistons, depuis quelques années, à son ascension fulgurante : il est maintenant disponible partout et on le retrouve de plus en plus dans nos assiettes. Et vous les Radieuses, le cuisinez-vous?

Si vous hésitez encore, cet article est pour vous! Croyez-moi, sa valeur nutritive, sa polyvalence et sa facilité à le cuisiner vous convaincront de l’ajouter à votre liste d’épicerie.

Qui est-il?

Le quinoa (qu’on appelle aussi « le grain d’or des Incas ») vient d’Amérique du Sud et y est cultivé depuis plus de 5000 ans. Toutefois, son utilisation dans nos cuisines québécoises est assez récente! Bien qu’on l’apprête et le consomme comme une céréale, il est pourtant le fruit d’une plante, ce pour quoi il est considéré (au même titre que le sarrasin et l’amarante), comme une « pseudo-céréale ».

Nutritionnellement parlant…

Le quinoa est très intéressant d’un point de vue nutritionnel, car il contient plus de protéines que le riz et le couscous. En plus, ses protéines fournissent tous les acides aminés essentiels au bon fonctionnement de notre corps. Et ce n’est pas tout! Son contenu élevé en fibres (5,5 g par portion de 250 ml de quinoa cuit) contribue à la prévention des maladies cardiovasculaires et du diabète. Ces fibres assurent également une bonne fonction intestinale et contribuent fortement à la satiété tout en fournissant une énergie de longue durée!

Si vous êtes atteintes de la maladie cœliaque (ou intolérance au gluten), sachez que le quinoa peut se retrouver à votre menu puisqu’il est dépourvu de gluten. Il apporte aussi une foule de minéraux, notamment du magnésium, du fer et du potassium.

Il se peut que sa couleur varie (rouge, blanc, noir…) selon les espèces, mais notez que cela n’affecte en rien sa valeur nutritive!

Pourquoi conseille-t-on de le rincer?

Ah la bonne question! La réponse est bien simple : il est préférable de le rincer avant de le cuire, car le quinoa est recouvert de saponine, une substance qui peut lui donner une petite amertume au goût. Prenez donc quelques minutes pour le rincer à l’eau courante jusqu’à ce que l’eau ne mousse plus.

Hop, au menu!

Le quinoa est un excellent choix d’accompagnement. Pour l’apprêter, c’est très simple : cuisez-le une quinzaine de minutes à feu doux dans une eau préalablement portée à ébullition.

Il est non seulement délicieux en salades, mais aussi en soupes, potages ou sautés!

Vous trouverez également plusieurs produits à base de quinoa sur les tablettes des supermarchés : barres granolas, pains, craquelins… Certaines compagnies, comme GoGoQuinoa, proposent des produits comme des spaghettis, des nouilles, des flocons instantanés (belle alternative au gruau!), de la farine de quinoa et plus encore.

J’ai aussi conçu d’excellentes barres à base de quinoa soufflé. Elles composent une collation parfaite et sont certifiées sans noix et sans arachides, en plus d’afficher 6 à 7 grammes de protéines.

Si vous avez le goût d’essayer, cliquez juste ICI!

Envie de découvrir le quinoa sans même avoir à le cuisiner? Optez pour ma salade repas, la salade de quinoa des Andes. Vous la trouverez dans la section des produits frais de plusieurs supermarchés!

Sur ce, bon quinoa belles Radieuses!

Isabelle

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.