Le poireau, ce légume aux nombreuses vertus… Et une recette en prime!

Les poireaux du Québec viennent d’envahir les étals des marchés pour notre plus grand bonheur! Comble de la chance, ces fabuleux légumes d’automne seront là, bien frais, accessibles et vigoureux pour de nombreuses semaines encore.

Issu de la même famille que l’ail, la ciboulette et l’oignon, ce délicieux alliacée regorge de vertus pour la santé. Premièrement, le poireau est très peu calorique (sauf si on le fait cuire dans le beurre ou la crème! Mais, entre vous et moi, pourquoi bouder un pareil bonheur?)

Deuxièmement, il déborde d’antioxydants de la famille des flavonoïdes qui protègent contre certains cancers et contient une forte teneur en provitamine A, vitamine C et E. Et troisièmement, ce superbe aliment est également riche en fibres et son rapport potassium/sodium élevé fait de lui un légume diurétique… Magnifique!

Depuis toujours, le poireau est un allié de goût dans la cuisine française, apportant sa touche aromatique aux bouquets garnis et à la mirepoix. Il est à la fois le raffinement, l’élégance et la polyvalence. Il s’offre parfois parfumé comme l’ail, relevé comme l’oignon, doux comme l’oignon vert et enfin rond, sucré et velouté comme aucun autre alliacée.

Il s’apprête de toutes les façons; en soupe, en salade, en quiche, en sauce… Laissez-moi vous le proposer de manière classique, légèrement renouvelé et remodelé au goût du jour :

Poireaux vinaigrette, à l’ancienne

Préparation : 20 minutes –Cuisson : 15 minutes –Portions : 4

Ingrédients

-4 poireaux moyens

-45 ml (3 c. à soupe) d’huile végétale

-1 échalote française hachée finement

-1 petite gousse d’ail hachée grossièrement

-Sel et poivre du moulin

-60 ml (4 c. à soupe) de vinaigre de vin rouge

-Sel et poivre du moulin

-Un œuf cuit dur, pilé et émietté à la fourchette

 

Vinaigrette – Ingrédients

-15 ml (1 c. à soupe) de moutarde de Dijon

-10 ml (2 c. à thé) de moutarde à l’ancienne

-125 ml (1/2 de tasse) d’huile d’olive douce

-45 ml (3 c. à soupe) de jus de citron

 

Préparation

Retirer et jeter les racines des poireaux. Couper le vert et réserver au frigo ou au congélateur pour un usage ultérieur.

Déposer les blancs de poireaux dans une marguerite ou dans une casserole trouée pour cuisson vapeur et cuire une quinzaine de minutes à la vapeur, jusqu’à ce que les poireaux soient bien tendres.

Retirer et laisser refroidir à la température de la pièce.

Dans une poêle à frire, faire fondre le beurre dans l’huile, incorporer les échalotes et cuire à feu moyen trois minutes, ajouter l’ail, saler et poivrer du moulin au goût, cuire encore deux minutes, déglacer avec le vinaigre de vin et fouetter un peu et réduire presque à sec. Retirer du feu et laisser refroidir.

Couper les blancs de poireaux en quatre sur le sens de la longueur.

Déposer quatre morceaux de blancs de poireaux dans quatre assiettes en les superposant ci et là. Garnir des échalotes au vinaigre de vin rouge, puis de la vinaigrette à la moutarde au goût, des brunoises de poivrons, des œufs durs émiettés et de quelques feuilles de persil plat.

Saler et poivrer au goût.

Bon appétit!

Vous avez aimé cette recette? Plusieurs autres du même genre se retrouvent dans mon livre « Le meilleur du bistro » aux Éditions de l’Homme.

De plus, si vous avez envie d’apprendre de façon festive, n’oubliez pas que je donne mes ateliers de divertissement culinaires chaque semaine à L’Académie Culinaire de Montréal.

Informations : www.jeanfrancoisplante.ca

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.