Sapin de Noël naturel : 7 trucs pour en profiter davantage

Hourra, Noël approche à grands pas! Et qui dit Noël, dit sapin de Noël. Radieuse, si vous optez pour un arbre naturel, voici mes 7 trucs en profiter encore plus.

1. De l’eau pour un sapin qui dure plus longtemps

L’eau du robinet est sans égale pour entretenir le sapin de Noël… du moins, c’est ce qu’avance une étude réalisée pour le compte de la revue Pacific Horticulture. En effet, traiter un sapin de Noël avec des produits maison (comme l’aspirine, le Seven-Up, l’eau de Javel, le sucre ou l’eau distillée) ou des préservatifs commerciaux n’aurait aucune différence dans la durée de vie d’un sapin comparativement à la seule utilisation de l’eau du robinet. Alors, vous voulez faire durer votre sapin de Noël? C’est simple, maintenez la base du tronc toujours immergée dans de l’eau du robinet… et baisser le thermostat la nuit!

2. Mesurer votre pièce avant d’aller le chercher

Eh oui, un truc à ne pas négliger! Pour obtenir un sapin de Noël de la taille qui correspond à vos besoins, mesurez la hauteur de la pièce dans laquelle vous l’installerez et soustrayez au moins 45 cm. Au grand air, tous les sapins paraissent petits… mais une fois à la maison, le petit sapin si mignon prendra les allures d’un monstre qui essaie de percer un trou dans le plafond. Et on serait fou de payer plus cher pour un plus grand sapin alors qu’on sera obligé de le couper une fois de retour chez soi, non?

3. Pas de rabais pour les retardataires

Le saviez-vous? Pour maintenir la valeur marchande, les vendeurs d’arbres de Noël se soutiennent solidement. Ils ne font pas de soldes d’avant Noël et aiment mieux déchiqueter les arbres restants plutôt que de les vendre en rabais aux acheteurs de dernière minute à la recherche d’une occasion. Les vraies aubaines s’acquièrent en achetant l’arbre tôt dans la saison : vous avez ainsi la chance de pouvoir choisir le plus beau spécimen. Retenez-le : le plus tôt pour le plus beau!

4. Avant de rapporter un sapin à domicile…

Enlevez une tranche de tronc avant d’installer l’arbre dans son support. Source : 3.bp.blogspot.com

Vous voudrez vous assurer que le tronc de votre sapin absorbera bien l’eau une fois placé dans son support. Pour ce faire, faites couper une mince tranche de la base de l’arbre par le vendeur avant de l’apporter à la maison. Ou sortez la scie et faites-le vous-même en arrivant à la maison. Cette coupe libérera les vaisseaux de conduite d’eau qui ont peut-être été bouchés par de la sève séchée depuis que votre arbre a été coupé au mois de novembre… et plus il y a d’eau qui monte dans votre arbre, plus les aiguilles durent.

5. Utiliser vos branches de sapin autrement

Lorsque vous entrez votre sapin dans la maison, il faut très souvent couper quelques branches qui sont soit trop longues, trop hautes ou moins belles. Et, si vous le demandez avec votre plus grand sourire, la majorité des marchands vous donneront des branches encore couvertes d’aiguilles que d’autres clients ont fait couper. Conservez ces branches précieusement, car vous pourrez réaliser des merveilles en matière de décorations avec elles. Voici quelques exemples :

  • Vous pouvez les attacher autour d’une forme ronde obtenue à partir d’un cintre en métal et ajouter quelques boules ou rubans pour réaliser une magnifique couronne pour votre porte d’entrée;
  • Pourquoi ne pas les enfiler les unes après les autres sur une corde pour faire une jolie guirlande;
  • Insérés dans un peu de mousse de fleuriste (disponible dans tous les bons magasins à 1 $ du Québec), de petits rameaux forment une bonne base pour un centre de table;
  • Piquez des branches de sapin dans vos boîtes à fleurs laissées à l’extérieur sous la neige pour un effet des plus magiques cet hiver. Voyez d’ailleurs quelques idées pour décorer vos boîtes à fleurs d’hiver. C’est tellement beau.

6. Des plantes vertes aux allures de Noël

Source : mattlaw.co

Vous avez envie de faire différent cette année? Avez-vous pensé à décorer une (ou plusieurs!) plante verte d’intérieur que vous possédez déjà? Un pin de Norfolk, un figuier benjamin et même un palmier (pour des allures exotiques!) peuvent s’orner de guirlandes, de boules, de rubans et même de petites lumières. Vous aurez un très bel – et original – arbre de Noël.

7. On fait quoi avec notre sapin après Noël?

Coupez ses branches et posez-les sur les plantes fragiles de la plate-bande. Ces « sapinages » (oui, oui, c’est bien le terme horticole pour cette sorte de paillis hivernal) aideront la neige à s’accumuler… et plus il y a de neige, moins les plantes souffrent du froid. Génial!

Piquez l’arbre dans la neige et ajoutez-y des « boules » de suif et des graines. En plus de servir comme mangeoire, il pourra aussi permettre aux jolis oiseaux qui restent ici de s’abriter durant les périodes de froid intense.

Enfin, même lorsque vous avez étiré l’utilisation de votre sapin de Noël au maximum, ne le jetez jamais à la poubelle : il existe de nombreux lieux de dépôt où vous pouvez apporter votre arbre pour qu’il soit recyclé en paillis ou en compost nutritif.

Bonne décoration d’arbre (ou de plante) de Noël!

Larry

Vous avez aimé cet article? Découvrez d’autres conseils géniaux du jardinier paresseux Larry Hodgson sur son site Web et suivez-le sur sa page Facebook ou Instagram pour ne rien manquer!

Découvrez deux autres articles de votre jardinier paresseux préféré ici :

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.